La pensée sauvage pour une peau éclatante et saine

Publié le 11/09/2018

La pensée sauvage, connue aussi sous le nom de pensée tricolore, est une plante herbacée de la famille des violaceae. Elle est reconnaissable à ses fleurs aux nuances bleues, violettes, blanches et jaunes.

La pensée sauvage
La pensée sauvage porte le nom scientifique de « Viola tricolor ». C'est une espèce de plante herbacée appartenant à la famille des violaceae. Son nom « pensée » est tiré d'après la signification symbolique de la violette selon le langage des fleurs. Cette petite plante dispose d'une racine de type rhizome avec des radicelles fines. Sa tige glabre ou duveteuse à la croissance rapide mesure entre 10 et 30 centimètres de haut. Ses fleurs solitaires en position latérale apparaissent sur des tiges aériennes avec de longs entre-nœuds. Celles-ci se composent de cinq pétales aux tons de blanc, bleu, violet et jaune. La pensée sauvage se développe dans les régions tempérées d'Europe, d'Asie Occidentale, d'Afrique du Nord et d'Amérique du Nord. Il s'agit d'une plante pluriannuelle ou vivace qui peut vivre plusieurs années avec plusieurs floraisons. Sa période de floraison s'étend de mars ou d'avril à septembre. En phytothérapie, les parties fleuries aériennes de la pensée sauvage sont utilisées pour traiter les problèmes de la peau.

La pensée sauvage, une plante bénéfique pour la peau
Les bienfaits de la pensée sauvage sur l'organisme et sur la peau sont nombreux. Cette plante est connue depuis de nombreux siècles pour ses vertus dépuratives, diurétiques et anti-inflammatoires. À la Renaissance d'ailleurs, son utilisation sous forme de décoction fut recommandée par les médecins pour traiter la syphilis. Actuellement, en phytothérapie, la partie aérienne fleurie de la pensée sauvage est employée pour traiter certains problèmes de la peau, dont l'eczéma, l'acné, les prurits, les points noirs et le psoriasis. Sa forte teneur en tanins, flavonoïdes, mucilages et vitamine E lui permet d'agir en profondeur dans la peau et l'organisme pour soulager les troubles cutanés. Les tanins ont des actions astringentes qui freinent la sécrétion sébacée de la peau pour éviter l’excès de sébum. Les flavonoïdes éliminent les toxines dans le sang, au niveau du foie et des reins. Les mucilages permettent d'évacuer facilement les toxines et impuretés, grâce à ses propriétés laxatives. À tout cela s'ajoute la vitamine E qui possède des propriétés antioxydantes qui neutralisent les radicaux libres dus au stress oxydant. Tous ces composés permettent à la peau de retrouver son éclat.