Plantes et santé, un lien avéré depuis des millénaires

Plantes et santé, un lien avéré depuis des millénaires

Se soigner par les plantes remonte aux civilisations les plus anciennes. L’utilisation des végétaux pour leurs vertus sanitaires perdure aujourd’hui et se développe même, grâce aux nouvelles découvertes sur leurs bienfaits réels.

Plantes et santé, une tradition millénaire

Depuis les années 1980, la phytothérapie revient en force dans les habitudes et les préférences des Français. Le mouvement n’échappe guère aux chercheurs et aux autorités, qui cherchent désormais un terrain d’entente afin d’intégrer définitivement les plantes médicinales dans la pharmacopée française. Le millepertuis figure par exemple parmi les plantes les plus récentes à obtenir une autorisation de mise sur le marché. Cette plante ne sera néanmoins pas la première ni la dernière à obtenir cette reconnaissance.

Depuis la nuit des temps, plantes et santé entretiennent en effet un lien étroit que nos aïeux ont su exploiter en leur faveur. Si certains modes d’application sont récents — notamment les poudres et gélules renfermant des extraits de plantes médicinales —, d’autres datent de plusieurs millénaires. Parmi ces posologies traditionnelles se trouvent notamment la tisane (et ses différentes méthodes de préparation), l’utilisation de la poudre extraite des plantes ainsi que le recours aux huiles essentielles. L’intérêt de la médecine naturelle par les plantes réside justement dans ses applications. Là où les médicaments extraient séparément les principes actifs des plantes et les mélangent avec d’autres, la phytothérapie utilise les mêmes principes actifs, sans les isoler du reste de la plante. Cette dernière conserve alors ses arômes et parfois même ses différentes textures, une particularité que les médicaments ne peuvent offrir. L’absence de transformation et d’association avec d’autres composants réduit par ailleurs l’éventualité des effets secondaires ou indésirables.

Du choix de la plante et de son application

Le plus grand avantage des plantes réside néanmoins dans leurs vertus médicinales. Ces qualités leur permettent de soulager des maux du quotidien. Les végétaux comme la spiruline contiennent par exemple des antioxydants qui aident le corps à se protéger contre les conséquences du stress oxydatif*. D’autres plantes, comme la myrtille bénéficie également d’une formule naturelle riche en antioxydants anthocyanidins**. Ces antioxydants empêchent l’oxydation des mauvais cholestérols. Les bienfaits des plantes sur votre santé sont presque infinis. Il suffit d’effectuer une brève recherche sur les mots-clés « plantes et santé » pour vous en apercevoir. Reste maintenant à savoir quel type de remèdes de phytothérapie prendre en fonction de vos maux.

*Voir ID1867

** Voir ID2854 et **ID2795